A l’intérieur du 66e Festival de Cannes

AFF_CANNES_22X30.indd« Ce que nous demandons au cinéma, c’est ce que l’amour et la vie nous refusent, c’est le mystère, c’est le miracle ».

En quelques mots, Robert Desnos réussit à dire tout ce que le septième art représente aux yeux des cinéphiles. Une expérience inédite, une parenthèse inespérée, des émotions rares qui viennent vous submerger sans comprendre forcément pourquoi ni comment.

Douce addiction ou passion dévorante, divertissement ou film d’auteur, le cinéma parle à chacun et attise cette petite flamme appelée à grandir au fur et à mesure des découvertes sur grand écran.

Ce mercredi 15 mai s’ouvre le 66e Festival de Cannes. Imaginez alors l’état d’esprit dans lequel peut se trouver une amoureuse transit d’histoires en tout genre racontées sur la toile, à l’idée de monter les célèbres marches pour la deuxième année consécutive, résolue à dévorer allègrement – mais avec une parcimonie certaine – des pépites cosmopolites qui viendront confirmer des talents déjà connus et révéler sans nul doute de nouveaux génies.

Excitation, fascination, colère, polémique, déception, surprises, enthousiasme… Ces prochains jours s’annoncent des plus palpitants!

C’est pourquoi je vous donne rendez-vous sur la Croisette, d’où je vous livrerai mes impressions (en direct sur les réseaux sociaux) avant de vous raconter sur le blog tous mes souvenirs  – à l’évidence merveilleux !

Cinéphilement vôtre!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

2 commentaires sur “A l’intérieur du 66e Festival de Cannes”

  1. Michèle Brunet dit :

    article court et concis et tout est dit, bravo ma Laeti. Bisous.

  2. Cécile dit :

    Que c’est beau ce que tu nous livres intimement et en exclusivité ! J’adore j’adore j’adore ! Je savoure encore plus le fait d’être à la fois en Equateur et à la fois sur la croisette grâce à toi ! Thank You, Oh my Dear Laeti !
    Sweet besos de cinema petite douceur !

Mettre un commentaire