Camille redouble ++

Camille a seize ans lorsqu’elle rencontre Eric. Ils s’aiment passionnément et Camille donne naissance à une fille…
25 ans plus tard : Eric quitte Camille pour une femme plus jeune. Le soir du 31 décembre, Camille se trouve soudain renvoyée dans son passé.
Elle a de nouveau seize ans. Elle retrouve ses parents, ses amies, son adolescence… et Eric.
Va-t-elle fuir et tenter de changer leur vie à tous deux ? Va-t-elle l’aimer à nouveau alors qu’elle connaît la fin de leur histoire ?

Et si nous pouvions faire machine arrière, que modifierions-nous vraiment ? C’est de cette réflexion autour de notre capacité à écrire notre propre histoire que part Noémie Lvovsky pour composer la partition de son nouveau film.

Comédie légère et profonde, drôle et mélancolique, optimiste et fataliste, Camille redouble nous offre un Retour vers le futur farfelu à la douceur nostalgique. La bande son funky et poétique, l’univers joyeusement foutraque de la réalisatrice, la mise en scène colorée parfois improbable, les acteurs plus-que-parfaits (la plupart, fidèles comparses de Lvovsky, de Podalydès à Vuillermoz en passant par Yolande Moreau et Samir Guesmi), sont autant de notes aux mille nuances qui contribuent à faire de ce film – au sujet pourtant mainte fois traité – une réussite.

Mais attention : si vous espérez une comédie édulcorée et gentiment potache, passez votre chemin. Sous ses apparences joviales et pétillantes, Camille redouble tient plus du whisky pur malt que du mousseux trop sucré.

Un très beau film qui fait méditer et rappelle que l’important n’est finalement pas tant l’arrivée que le voyage en lui-même.

Sortie le 12 septembre 2012.

Bande annonce

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

Mettre un commentaire