Jeu concours : Le Mystère des pingouins

C’est l’été, et le blog (ou plutôt, la blogueuse qui le tient) s’octroie un peu de répit histoire de profiter de cette parenthèse estivale pour recharger les batteries. C’est aussi l’occasion de faire le plein de bonnes idées. Comme par exemple, vous proposer une jeu concours pour découvrir Le Mystère des pingouins, de Hiroyasu Ishida, et mis en images par le character-designer Yojiro Arai, fondateurs du studio Colorido.

Quand des pingouins apparaissent partout dans sa petite ville, semant au passage une joyeuse pagaille, le jeune Aoyama se dit qu’il y a là une enquête à mener. Ce studieux élève de CM1, accompagné de son meilleur ami, enrôle également sa rivale aux échecs et une énigmatique assistante dentaire pour percer le secret des pingouins. Mais ces petites bêtes ne sont que le premier signe d’une série événements extraordinaires. Commence alors pour le jeune garçon une aventure pleine de surprises… et de pingouins !

Adapté du roman de Tomihiko Morimi, Le Mystère des Pingouins est un film d’animation qui met en scène les aventures d’un jeune garçon amené à porter un nouveau regard sur le monde qui l’entoure. Une belle histoire pleine de péripéties à découvrir en famille (dès 8 ans) dès le 14 août 2019.

Pour tenter de remporter 2 places de cinéma *, il vous suffit de répondre directement au questionnaire en ligne ICI  avant le vendredi 16 août 2019 14h**.

Les gagnants, tirés au sort, seront contactés par mail et recevront leurs places de cinéma par voie postale dans les meilleurs délais.

Bonne chance et un très bel été à tous !

*Valables en France métropolitaine

**Une seule participation par personne

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

La Tortue rouge

331256.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx Conte poétique, récit philosophie, fable écologique, La Tortue rouge met en scène les aventures d’un naufragé sur une île déserte tropicale peuplée de tortues, de crabes et d’oiseaux…

La critique peut être un exercice délicat, où l’on tente de raconter sans trop en dire. Le premier long métrage du néerlandais Michael Dudok de Wit est un tel ravissement que l’envie d’en révéler chaque détail nous chatouille. Mais tomber dans l’euphorie dithyrambique reviendrait à gâcher l’effet de surprise aux futurs spectateurs.

Alors disons seulement que le cinéaste a composé une merveilleuse histoire dénuée de paroles, bourrée de charme et d’intelligence sur l’amour, la tolérance, et la vie. Les lignes épurées, le décor dessiné au fusain, l’heureux mélange du numérique – utilisé subtilement – et de l’artisanal,  l’harmonie des couleurs, l’évidence du langage musical,  la beauté formelle, la simplicité de la narration, tout concorde à la création d’une oeuvre sublime et envoûtante, qui vous invite dans un ailleurs aux mille et une émotions.

Récompensé d’un Prix Spécial Un Certain Regard au dernier Festival de Cannes, La Tortue rouge – coproduit par le prestigieux studio Ghibli –  est une merveille qui provoque de nombreux sourires clairsemés de larmes. Un petit bijou qui enchantera petits et grands.

Sortie le 29 juin 2016.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

Le Prophète

407903.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxSur l’île fictionnelle d’Orphalese, Almitra, une petite fille de huit ans, rencontre Mustafa, prisonnier politique assigné à résidence. Contre toute attente, cette rencontre se transforme en amitié. Ce même jour, les autorités apprennent à Mustafa sa libération. Des gardes sont chargés de l’escorter immédiatement au bateau qui le ramènera vers son pays natal. Sur son chemin, Mustafa partage ses poèmes et sa vision de la vie avec les habitants d’Orphalese. Almitra, qui le suit discrètement, se représente ces paroles dans des séquences oniriques visuellement éblouissantes. Mais lorsqu’elle réalise que les intentions des gardes sont beaucoup moins nobles qu’annoncées, elle fait tout son possible pour aider son ami. Arrivera-t-elle à le sauver ?
Adapté du livre éponyme du poète libanais Khalil Gibran, Le Prophète est un film d’animation singulier, un conte philosophique illustrés par différents courts métrages empreints de lyrisme.
Orchestré par Roger Allers (Le Roi Lion), Le Prophète offre une jolie réflexion sur la liberté, l’amour, le mariage, les enfants, le travail, le bien et le mal, le corps et la mort. Chaque notion est développée dans un court métrage réalisé par différents artistes (Joann Sfar, Bill Plympton, Nina Palley, Mohammed Harib, Paul et Gaëtan Brizzi…), chacun insufflant un peu de son univers à ce long poème métaphorique sur « les grandes questions de l’existence ».
Sublimé par la musique de Gabriel Yared (Le Patient anglais), Le Prophète séduit par son esthétique picturale particulière et élégante, sa tonalité imagée, son rythme délicat, son côté atemporel et ses propos pleins de sagesse incitant à la réflexion.
Néanmoins, on regrette que ce conte philosophique, dont l’ensemble pâtit de la qualité inégale des courts métrages, se perdre parfois dans des considérations trop abstraites.
Sortie le 2 décembre 2015.
Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS