Jeu concours Chorus

chorus_poster_sans_web-150x199Voici un film poignant, servi par un duo d’acteurs en clair-obscur et dont le sujet tragique s’accompagne d’un esthétisme épuré. Mis en scène par François Delisle, Chorus * raconte l’insoutenable douleur et l’impossible reconstruction.

Le jour où leur fils  a disparu, un après-midi après l’école, la vie d’Irène et Christophe s’est brisée. Chacun de son côté a survécu à sa façon, lui au Mexique, elle en reprenant sa carrière au sein d’une chorale. Dix ans après, un appel de la police les amène à se retrouver…

Si l’histoire peut paraître difficile, je ne saurais que trop vous conseiller d’aller découvrir ce film bouleversant, merveilleusement filmé, présenté au dernier festival de Sundance. C’est pourquoi voici un nouveau jeu concours pour tenter de remporter 5×2 places de cinéma, 5 dossiers de presse et 2 vinyles.

Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire ci-joint avant le 24 janvier 2016 minuit. Les gagnants, tirés au sort, seront contactés par mail et recevront leur lot par voie postale dans les meilleurs délais.

Bonne chance à tous!

*Sortie le 20 janvier 2016.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

Dear White People

183503.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxDear White People place sous les projecteurs quatre étudiants noirs qui tentent de se faire leur place dans l’une des plus prestigieuses facultés américaines. Ambitions, frustration, désir de notoriété, racisme, choc des cultures et faux semblant sont le quotidien de ce campus, qui fonctionne comme le parfait reflet de la société américaine. Jusqu’au jour où la polémique éclate, provoquée par une soirée à la fois populaire et scandaleuse organisée par des étudiants blancs…

Qualifié de « satyre hilarante de la jeunesse sous l’ère Obama », Dear White People surprend par sa tonalité acerbe et inspirée, se jouant des codes traditionnels des « comédies simplettes pour ados ».

Une métisse engagée, un leader formaté par les aspirations paternelles, un étudiant effacé qui a du mal à s’affirmer et une arriviste prête à tout pour « s’intégrer » dans le monde des blancs : tels sont les portraits de la jeune « élite » américaine subtilement brossés par Justin Simien, tantôt révoltée, tantôt résignée, mais avec un sens de l’à-propos qui fait mouche à chaque réplique.

Simien s’explique : « Le racisme n’est plus le même qu’avant […] La nouvelle génération ne connaît pas grand chose de notre histoire ségrégationniste. Ils ont grandi avec Beyonce, Jay-Z, Kobe et Oprah. Et ils ont voté pour Obama. C’est comme si le fait qu’il y ait un noir à la Maison blanche avait réglé tous les problèmes et qu’il n’était plus nécessaire de remettre le débat sur la table. Mais justement, cela peut être bon moyen de le relancer, pour les personnes qui ne se sentent pas à l’aise avec le sujet ».

Servi par un casting en tout point parfait, Dear White People est une comédie virulente qui frôle la caricature sans jamais verser dans le cliché, qui dénonce sans victimiser et qui manie aussi bien l’humour que l’esprit.

Le jury du dernier Festival de Sundance ne s’y est pas trompé en lui décernant son Prix spécial.  Alors, convaincus?

Sortie le 25 mars 2015.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

Les Amants du Texas

21023666_2013073114405281.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxBob et Ruth s’aiment, envers et contre tout. Et surtout contre la loi. Un jour, un braquage tourne mal et les deux amants sont pris dans une fusillade. Quand Bob est emmené par la police, Ruth a tout juste le temps de lui annoncer qu’elle est enceinte. Dès lors, Bob n’aura qu’une obsession : s’échapper de prison pour rejoindre sa femme et son enfant.

Mais quand il y parvient, quatre ans plus tard, le rêve correspond mal à la réalité. En fuite, poursuivi par la police et par les membres d’un gang, Bob peine à rétablir le lien avec sa famille. Ruth est devenue mère et elle ne veut pas d’une vie de cavale : courtisée par un policier attentionné, la jeune femme devra choisir entre le passé et l’avenir.

Second long métrage de David Lowery, Les Amants du Texas raconte une histoire d’amour devenue impossible entre un hors-la-loi passionné et une jeune femme prise dans la tourmente entre raison et sentiments.

Pour camper ces Bonnie et Clyde d’un genre plus intimiste, Casey Affleck surprend par sa puissance et sa maturité et fait la part belle à la sublime Rooney Mara, solaire et lunaire. Quant au personnage de Patrick, le shérif dévoué secrètement épris de la belle Ruth, Ben Foster livre une prestation touchante, tout en finesse et en retenue.

L’intemporalité qui se dégage de ce drame aux accents de western teinté de romantisme, la douceur qui nous berce tout au long de ce récit mélancolique entrecoupée de notes brutales, la mise en scène subtile et minimaliste, les personnages au caractère bien définis qui évitent la caricature, la tessiture folk, les images aux couleurs chaudes contrastant avec l’intention terrible du film sont autant d’éléments qui font des Amants du Texas une réussite. Un film a priori tout simple qui laisse pourtant une étrange impression d’éphémère inoubliable.

Sortie le 18 septembre 2013.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS