Gabriel et la montagne

Avant d’intégrer une prestigieuse université américaine, Gabriel Buchmann décide de partir un an faire le tour du monde. Après dix mois de voyage et d’immersion au cœur de nombreux pays, son idéalisme en bandoulière, il rejoint le Kenya, bien décidé à découvrir le continent africain. Jusqu’à gravir le Mont Mulanje au Malawi, sa dernière destination.

Mêlant fiction et documentaire, Gabriel et la montagne est avant tout un bel hommage que le cinéaste Fellipe Barbosa rend  son ami disparu accidentellement en août 2009.

Point de départ de ce film hybride, l’appareil photo de Gabriel, qui a permis à Barbosa de mettre en scène les derniers jours de son ami, guidé par les témoignages des compagnons de route de Gabriel rencontrés au cours de son voyage. Chacun a d’ailleurs accepté de jouer son propre rôle et de raconter ainsi l’amitié nouée avec ce jeune idéaliste à l’enthousiasme communicatif.

Du Kenya au Malawi en passant par la Tanzanie et la Zambie, les paysages à couper le souffle se succèdent et l’histoire de Gabriel se précise : ses aspirations naïves, sa jeunesse impétueuse, ses origines bourgeoises si difficiles à assumer, son désir de voyager comme un local et « pas de manière touristique », et la motivation première de ce voyage en forme de pèlerinage à la mémoire de son père.

A travers le portrait plein de tendresse de ce rêveur attachant plane un mystère autour de sa mort. A mesure que Gabriel approche de son but, annonciateur de la fin de son merveilleux périple, celui-ci se révèle ambigu, empressé d’atteindre cette montagne tant espérée et plongeant dans une solitude nouvelle. Il congédie son guide malgré les multiples dangers de l’ascension, se défait de ses vivres et de ses vêtements, et semble perdre tout sens commun, comme happé par ce sommet chimérique…

Porté par l’excellent Jao Pedro Zappa, Gabriel et la montagne – primé à la Semaine de la Critique lors du dernier festival de Cannes – se révèle être une bien belle surprise, qui charme autant qu’elle émeut.

Sortie le 30 août 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

Mettre un commentaire