La crème de la crème +

540023.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxDan, Kelliah et Louis sont trois étudiants d’une des meilleures écoles de commerce de France. Ils sont formés pour devenir l’élite de demain et sont bien décidés à passer rapidement de la théorie à la pratique.
Alors que les lois du marché semblent s’appliquer jusqu’aux relations entre garçons et filles, ils vont transformer leur campus en lieu d’étude et d’expérimentation.
La crème de la crème de la jeunesse française s’amuse et profite pleinement de ses privilèges : tout se vend car tout s’achète… mais dans quelle limite ?

Pour son troisième long métrage, Kim Chapiron (Sheitan, Dog Pound) surprend en s’intéressant au milieu privilégié des grandes écoles, ces « univers clos, qui obéissent à leurs propres règles, leur langage, leurs codes : un terreau parfait pour faire du cinéma ».

Plus surprenant encore est la douceur avec laquelle Chapiron filme ses personnages, des ados en marge pas toujours à l’aise dans un milieu social qu’ils découvrent avec violence et dans lequel ils comprennent rapidement que, pour devenir les « winners » de demain, seul compte le résultat… surtout lorsque les armes ne sont pas les mêmes pour tous.

Stratégies réfléchies, tactiques subtiles, mensonges mesurés, persuasions sournoises, réseautage calculé… autant de méthodes efficaces pour asseoir son pouvoir et « sortir du lot ».

Inspiré d’une légende urbaine, dont l’histoire raconte qu’il y aurait eu un réseau de prostitution à HEC dans les années 70, La Crème de la crème brosse un portrait accablant d’une génération désenchantée, interprétée par des jeunes acteurs prometteurs. Corrosif et percutant.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Sortie le 2 avril 2014.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

Mettre un commentaire