Le Bon Gros Géant

167530.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxLe Bon Gros Géant ne ressemble pas du tout aux autres habitants du Pays des Géants. Il mesure plus de 7 mètres de haut et possède de grandes oreilles et un odorat très fin. Il n’est pas très malin mais tout à fait adorable, et assez secret. Les géants comme le Buveur de sang et l’Avaleur de chair fraîche, sont deux fois plus grands que lui et aux moins deux fois plus effrayants, et en plus, ils mangent les humains. Le BGG, lui, préfère les schnockombres et la frambouille. À son arrivée au Pays des Géants, la petite Sophie, une enfant précoce de 10 ans qui habite Londres, a d’abord peur de ce mystérieux géant qui l’a emmenée dans sa grotte, mais elle va vite se rendre compte qu’il est très gentil. Comme elle n’a encore jamais vu de géant, elle a beaucoup de questions à lui poser. Le BGG emmène alors Sophie au Pays des Rêves, où il recueille les rêves et les envoie aux enfants. Il va tout apprendre à Sophie sur la magie et le mystère des rêves…

Avant leur rencontre, le BGG et Sophie avaient toujours été livrés à eux-mêmes, chacun dans son monde. C’est pourquoi leur affection l’un pour l’autre ne fait que grandir. Mais la présence de la petite fille au Pays des Géants attire bientôt l’attention des autres géants…

La rencontre entre l’univers foisonnant de Roald Dahl et l’esprit créatif de Steven Spielberg présageait de bons augures. Un même imaginaire sans borne, une même fantaisie onirique, une même écriture imagée… Autant d’éléments qui se retrouvent dans l’adaptation sur grand écran du Bon Gros géant.

Spielberg mélange ici prises de vue réelles et effets spéciaux pour donner vie à l’imagination de Dahl, où rêve et cauchemar font la paire. Les personnages évoluent ainsi entre Londres et le Pays des Géants, côtoient ombre et lumière, se cherchent, se trouvent, et s’amusent autant qu’ils doivent faire preuve de courage.
Si ce joli conte souffre de quelques longueurs d’un sempiternel usage superflu de la 3D, il devrait néanmoins ravir les jeunes spectateurs.

Sortie le 20 juillet 2016.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

Mettre un commentaire