Les Rois du monde

112323.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxCasteljaloux, village du sud-ouest de la France. Entre amitié, ivresse et plaisir du verbe, les hommes y sont « Les Rois du monde ».

Chantal et Jeannot s’aiment. Beaucoup. Passionnément. A la folie. Cette folle passion conduit Jeannot en prison. Chantal, meurtrie, se reconstruit peu à peu avec Jacky, le boucher du village, mais ne peut se résoudre à oublier Jeannot. Quand celui-ci sort de prison, il n’a qu’une seule idée en tête : reconquérir l’amour de sa vie. Voici une histoire d’amour à trois, fusionnelle, intense, déraisonnable, ineffable.

Homme de théâtre, Laurent Laffargue choisit, pour son premier long métrage, de revisiter le mythe du triangle amoureux et fait de ses Rois du monde une tragédie grecque aux allures de western.

Impétueux et exaltés, les héros semblent se débattre comme des diables pour changer le cours de leur histoire, pour s’évader de leur bourgade aux allures de « prison à ciel ouvert » et échapper à l’issue qui s’annonce fatale.

Il se dégage de ce film peu commun quelque chose de fragile et d’une puissance inouïe, à l’image de la délicate Céline Sallette, dont l’intensité de jeu épate autant qu’il séduit. A ses côtés, Sergi López et Eric Cantona, saisissants dans le rôle des « frères » ennemis, apparaissent comme le parfait négatif l’un de l’autre.

A ce trio d’acteurs brillants s’ajoutent des choix de mise en scène pertinents, du huis-clos anxiogène à l’atemporalité du film. Le résultat est étonnant, souvent déroutant, et profondément singulier.

Sortie le 23 septembre 2015.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

Mettre un commentaire