L’Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

Affiche_120x160_definitive_TS_SPIVETT.S. Spivet, vit dans un ranch isolé du Montana avec ses parents, sa soeur Gracie et son frère Layton. Petit garçon surdoué et passionné de science, il a inventé la machine à mouvement perpétuel, ce qui lui vaut de recevoir le très prestigieux prix Baird du Musée Smithsonian de Washington. Sans rien dire à sa famille, il part, seul, chercher sa récompense et traverse les Etats-Unis sur un train de marchandises. Mais personne là-bas n’imagine que l’heureux lauréat n’a que dix ans et qu’il porte un bien lourd secret…

Pour son nouveau voyage cinématographique, Jean-Pierre Jeunet s’intéresse aux aventures d’un petit génie tout droit sorti de l’imagination de Reif Larsen, auteur du roman éponyme.

Les fans du cinéaste retrouveront avec plaisir la « patte Jeunet » qui donne une texture si particulière faite de couleurs chaudes aux histoires de ce grand conteur qui nous plonge irrémédiablement dans un ailleurs devenu familier.

Conçu en 3D – une première chez Jeunet -, L’Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet met en scène une odyssée passionnante dont le départ est déclenché par un drame familial. Le jeune T.S va devoir faire preuve d’un grand courage pour affronter les épreuves qui se succèdent sur la route de Washington où il croisera un marin buriné et nostalgique dont le passe-temps est de cirer les vieilles bottes de Johnny Cash, un camionneur photographe peu rassurant, une vendeuse de hot dog au sourire complice, un policier soupe au lait, une scientifique arriviste, un présentateur tête-à-claque…

Fidèle à ses habitudes, Jeunet s’attache à définir chacun de ses personnages, veille à chaque détail avec minutie, s’applique à créer un décor imaginaire bien réel. L’univers de l’enfance est dépeint avec tendresse et restitué à travers le regard inquiet du héros en culottes courtes – Kyle Catlett s’en sort haut la main pour son premier rôle sur grand écran – qui finalement ne fait que rechercher sa place au sein de cette famille de doux dingues introvertis débordant d’amour.

Un bien joli film dont l’intrigue aurait pu être resserrée pour gagner en rythme mais qui a le mérite de nous faire tout oublier durant 1h45.

Sortie le 16 octobre 2013.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

Mettre un commentaire