Manchester by the sea

515533-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx Solitaire, peu affable, un brin bourru, Lee Chandler œuvre comme homme à tout faire dans plusieurs immeubles de la banlieue de Boston. Sa vie se résume à déboucher les éviers, déblayer les allées enneigées durant la semaine et sortir au pub pour provoquer une bagarre le week-end. A la mort de son frère, désigné comme tuteur légal, il doit abandonner son quotidien morose et retourner à Manchester pour s’occuper de son neveu de 16 ans, Patrick. Ce retour sur les traces du passé va contraindre Lee à affronter les fantômes de la terrible tragédie qui a brisé sa vie.

Casey Affleck (Lee Chandler) offre une interprétation très juste et toute en retenue de ce personnage qui vit à côté de sa propre vie, cet homme meurtri, dont la blessure si profonde n’a rien laissé d’autre qu’un grand vide impossible à combler. L’impassibilité de l’acteur permet au film d’éviter le pathos et le flot de larmes qu’il pourrait provoquer. Autre personnages touche par le deuil, le neveu joué par Lucas Hedges (Patrick) apporte une certaine légèreté de ton dans ce mélodrame. Patrick représente l’archétype de l’adolescent : star locale de hockey sur glace à la libido débordante, chanteur et musicien dans un groupe de rock, il tente de gérer au mieux la mort de son père.

La vraie réussite du film réside dans la relation complexe et complice des deux protagonistes, qui vont devoir réapprendre à se connaître notamment lors de longs trajets en voiture. A l’inverse de Lee, son ex-femme, Randi – jouée par l’excellente Michelle Williams -, se laisse submerger par l’émotion et use d’une grande expressivité pour extérioriser sa douleur.

La scène choisie pour illustrer l’affiche du film est d’ailleurs l’une des plus déchirantes. Le montage mêle subtilement la description du présent aux retours en arrière, permettant d’insérer les souvenirs de Lee et d’éclairer ses réactions présentes. La ville côtière se trouve sublimée par une photographie de ses paysages marins qui apporte une douce mélancolie. De même, le réalisateur Kenneth Logerman offre par son usage de la musique classique un certain lyrisme aux scènes de sorties en bateau.

Manchester by the sea est un film très réussi qui aborde avec justesse les thèmes du deuil et de la résilience. L’alternance entre la comédie et le drame, le présent et le passé, les scènes intimistes en voiture et l’immensité de l’océan en bateau font de ce drame l’un des plus beaux films de la fin d’année 2016.

Sortie le 14 décembre 2016.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Mathilde
  • Twitter
  • RSS

2 commentaires sur “Manchester by the sea”

  1. Kathy dit :

    Manchester by the Sea est un excellent film !Pour ma part, l’histoire est d’une grande sincérité, bouleversante et splendide. De plus, les acteurs sont convaincants, Casey Affleck a su se glisser dans la peau de cet homme meurtri.

Mettre un commentaire