Mr Ove

imageDepuis le décès de sa femme et son licenciement, Ove se sent vieux et terriblement inutile. À longueur de journée, il erre dans sa maison comme une âme en peine. Pour s’occuper, il multiplie les rondes de sécurité dans sa copropriété et harcèle ses voisins pour le moindre manquement au règlement intérieur… Grincheux et dépressif, Ove n’attend plus qu’une seule chose de la vie : la mort !
Il décide donc d’en finir… mais ses tentatives de suicide échouent lamentablement. La situation se corse lorsque de nouveaux voisins emménagent, affreusement sympathiques : Parvaneh, une jeune Iranienne, son mari et leurs charmants enfants. Sans cesse importuné, Ove n’a plus un instant à lui pour se pendre tranquillement. Pire : à force de nouvelles rencontres et d’amitiés improbables, il se pourrait bien qu’Ove reprenne goût à la vie…

Imaginez un vieux ronchon aigri, asocial et acariâtre dont le passe-temps favori est de faire tourner ses voisins en bourrique en imposant sa loi dans le quartier. On devine très vite que, sous ses airs d’ours mal léché, le bougon cache un coeur tendre qui va battre de plus en plus fort au gré de ses rencontre fortuites. Le scénario plutôt convenu peut laisser craindre un manque d’originalité, marchant sur les plates-bandes d’un Monsieur Schmidt, d’un Walter Matthau ou du Serrault d’Une hirondelle a fait le printemps. Et pourtant, ce Mr. Ove parvient à nous surprendre, nous faisant passer du rire aux larmes en un battement de cils.

Adapté du roman Vieux, râleur et suicidaire, la vie selon Ove, de Fredrik Backman, cette comédie « noire pastel » séduit par son humour grinçant, ses répliques bien senties, et l’interprétation impeccable d’un Rolph Lassgård des plus inspirés.

Ponctué de flashbacks révélant l’histoire de ce vieux bonhomme attachant, cette comédie aigre-douce nous offre une bien jolie parenthèse, chaleureuse et revigorante.

Sortie le 14 septembre 2016.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

Mettre un commentaire