Priscilla folle du désert au Casino de Paris

Attention : déferlante de plumes et de paillettes annoncée ! Les talons aiguilles sont de sortie et Félicia, Bernadette et Mitzi font le show !

Adaptée de la célèbre comédie musicale signée Stephan Eliott sortie en 1994, Priscilla folle du désert raconte l’histoire d’une transsexuelle et de deux drag-queens qui traversent l’Australie, de Sydney à Alice Springs, à bord d’un bus rose baptisé Priscilla.

Ce  road trip cocasse et fluorescent devenu film culte pour la communauté gay est une ode à la tolérance. Sous ses airs extravagants, cette comédie musicale se révèle précurseur et visionnaire, dévoilant un autre aspect de cette période sombre qu’étaient les années 90, plus marquée par le sida et l’affaire « Philadelphia » que par la fête et les boules à facettes.

Philippe Hersen modernise le film tout en y restant fidèle et met en scène les tribulations de ces trois reines du désert, entourées de 30 artistes – parmi lesquels quelques « voix » connues telles Ana Ka, Amalya Delepierre, Stacey King, toutes révélées dans l’émission « The Voice » -, 500 costumes et 200 perruques. Les tubes de la version originale, situés dans le répertoire disco (70-80), sont réactualisés pour une playlist plus années 80-90, Madonna et Kylie Minogue se substituant ainsi au groupe Abba.

Quant aux chorégraphies hautes en couleur et en voltige de Jaclyn Spencer, elles permettent une réelle mise en valeur des costumes de Frédéric Olivier, très inspirés de Jean-Paul Gaultier (période Madonna, une référence incontournable).

Monter à bord de ce bus magique est la garantie de passer un très bon moment, s’avère être un irrésistible remède antidépresseur et éveille à coup sûr une irrépressible envie de danser… Bonne nouvelle : il reste quelques dates !

Courrez-y !

Priscilla folle du désert, au Casino de Paris jusqu’au 9 juillet 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Mathilde
  • Twitter
  • RSS

Mettre un commentaire