R.I.F. (Recherches dans l’intérêt des familles)

Stéphane Monnereau, capitaine de police à la PJ parisienne, décide de partir quelques jours en vacances avec femme et enfant pour donner un nouveau souffle à son couple. Mais sur la route, la voiture tombe en panne. Le temps de trouver de l’aide, et Valérie, son épouse, disparaît. S’agit-il d’une fuite ou d’un enlèvement ? Pour Monnereau, aucun doute possible. Déterminé à retrouver sa femme au plus vite, il va pouvoir compter dans un premier temps sur l’aide de Bertrand Barthélémy, un gendarme à l’esprit pragmatique. Mais peu à peu, les soupçons vont se porter sur Monnereau. Celui-ci prend alors la fuite avec son fils, résolu à poursuivre l’enquête par lui-même. Il faut faire vite car plus le temps passe, plus les chances de retrouver Valérie s’amenuisent.

Après une première tentative dans le genre policier musclé (Contre-enquête), Franck Mancuso récidive en s’intéressant cette fois-ci aux « disparitions  inquiétantes de personnes ». Hélas, le film peine à trouver son rythme et l’action ne décolle jamais (hormis la course poursuite sur le quai de la gare qui doit durer en tout et pour tout 3 minutes). Par souci de réalisme, le réalisateur se perd dans des scènes bien trop longues et livre une intrigue rapidement prévisible, sans réel suspense. Malgré un duo d’acteurs impeccables (Yvan Attal dans le rôle du flic en cavale et Pascal Elbé dans celui du gendarme méthodique), R.I.F. passe à côté de son sujet et pèche par une mise en scène plate et trop bruyante.

Le film aurait gagné en efficacité avec un scénario mieux ciselé, des personnages plus dessinés, une mise en scène maîtrisée (car la qualité d’images laisse à désirer avec des contre jours hasardeux et des plans « caméra à l’épaule » pas toujours justifiés).

Dommage, le sujet semblait prometteur et méritait vraiment que l’on s’y intéresse.

Sortie le 31 août 2011.

Bande annonce

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

Mettre un commentaire