Respire

586445.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxCharlie est une jeune fille de 17 ans. L’âge des potes, des émois, des convictions, des passions.
Sarah, c’est la nouvelle. Belle, culottée, un parcours, un tempérament. La star immédiate, en somme.
L’insidieuse Sarah choisit la fragile Charlie…

Après Les Adoptés, très beau premier film plein de tendresse et d’élégance, Mélanie Laurent repasse derrière la caméra et nous livre un drame sur une rencontre toxique.

Librement inspiré du roman d’Anne-Sophie Brasme, Respire met en scène une amitié fusionnelle qui bascule sournoisement vers des rapports tyranniques.

Avec finesse et habileté, Mélanie Laurent filme l’évolution de la relation exclusive qu’entretiennent Charlie (Joséphine Japy), adolescente discrète et réservée, et Sarah (Lou de Laâge), un caractère volcanique qui aime être le centre d’attention. Mais une fois la complicité établie, le piège de la fascination se referme sur Charlie. Sarah, perverse narcissique, peut alors faire tomber le masque.

Des plans larges aux plans resserrés, de la mise en scène lumineuse au flou grandissant, de la légereté à la suffocation, la caméra virevolte et capte les instants de sensualité et d’incompréhension, de manipulation et de soumission, de violence et de trahison de façon saisissante.

Servi par une distribution impeccable, dont le formidable duo Lou de Laâge (sublime séductrice à la voix rauque et envoûtante) / Joséphine Japy (émouvante victime, enfantine et gracieuse), et sublimé par une esthétique léchée, Respire est un film qui vous charme, vous accapare et vous consume (malgré un final bancal).

Anxiogène, terrible, puissant.

Sortie le 12 novembre 2014.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

Mettre un commentaire