Shadow Dancer +

20400605.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxCollette, une jeune veuve, est républicaine et vit à Belfast avec sa mère et ses frères, de fervents activistes de l’IRA*. Suite à son arrestation après un attentat avorté au cœur de Londres, Mac, un agent secret du MI5 (les services secrets britanniques) lui offre le choix : passer 25 années en prison et ainsi perdre ce qu’elle a de plus cher, son fils, ou espionner sa propre famille. Elle décide de faire confiance à Mac, et retourne parmi les siens…

Adapté du livre éponyme de Tom Bradby – qui signe  également le scénario du film -, Shadow Dancer est un thriller à l’esthétisme soigné, motivé par un désir d’authenticité. Soucieux de mettre en lumière les tensions permanentes qui régnaient en Irlande du Nord, James Marsh place sa caméra dans l’intimité d’une famille militante dont l’un des membres va devoir faire face à un terrible dilemme et choisir de trahir les siens pour sauver son fils.

Si la distribution, brillante (de la subtile Andrea Riseborough à Clive Owen, tout en charisme), ne manque pas de convaincre – la situation parallèle que vivent les personnages de Colette et Mac et la relation de confiance qui se tisse peu à peu entre ces deux antagonistes étant le passage le plus intéressant -, il est regrettable qu’un film d’espionnage – qui plus est, primé d’un Hitchcock d’or au dernier Festival du film britannique de Dinard – manque à ce point de rythme et de relief.

A trop vouloir travailler les personnages, le réalisateur en oublie l’intrigue et passe à côté de son sujet. Dommage.

* L’Irish Republican Army  est une organisation paramilitaire nationaliste créée en 1919, qui combat l’autorité britannique en Irlande dans le but de réaliser l’union et l’indépendance du pays.

Sortie le 6 février 2013.

 

Bande annonce

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

1 commentaire sur “Shadow Dancer +”

  1. Dommage en effet, de plus on est tellement loin de la cause de l’IRA et ça nous met un peu en retrait par rapport au film.

Mettre un commentaire