Astérix – Le Domaine des Dieux

213078.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxNous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura  séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains. : « Le Domaine des Dieux  ». Nos amis gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.

Prenez un scénariste-réalisateur-comédien-humoriste-musicien-touche-à-tout brillant et talentueux passionné d’histoire, de Bach et de personnages moustachus, nommé Alexandre Astier. Confiez-lui un projet aussi fou que des romains un brin mégalomanes (en l’occurrence, l’adaptation de l’une des aventures d’un célèbre Gaulois en 3D). Associez le génie du premier à la dextérité d’un maître ès-animation ayant fait ses gammes chez Pixar (Là-Haut, Wall-E) du nom de Louis Clichy. Laissez mijoter quatre ans pour un maximum de saveur. Servez alors la potion magique sur grand écran pour régaler petits et grands.

Voilà la recette divine, corsée et gouleyante qu’a concocté le duo Astier/Clichy, qui semble rivaliser d’imagination et d’ingéniosité pour cet Astérix – Le domaine des dieux tant attendu.

Un scénario chiadé, à la portée écologique efficace, qui révèle des héros peu glorieux et cupides face à des civiles romains venus goûter aux joies de la douceur gauloise ; de l’action, de l’aventure, du danger, du rire, de la castagne, de la tendresse aussi… et pour rythmer cette intrigue cocasse  et bien ficelée, un casting époustouflant, depuis l’irremplaçable Roger Carel, qui a accepté de sortir de sa retraite le temps de prêter à nouveau sa voix à Astérix, à Guillaume Briat (qui succède au regretté Pierre Tornade pour doubler Obélix), en passant par Alain Chabat, Laurent Lafitte, Lorant Deutch, Florence Foresti, Elie Semoun…

Un film fidèle à l’univers d’Uderzo et Goscinny qui se révèle étonnamment inventif, ô combien jouissif et tout bonnement fantastix!

Sortie le 26 novembre 2014.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

Les blogueurs de cinéma soutiennent les Toiles Enchantées

LesToilesEnchanteesV3« Quand les enfants ne peuvent aller au cinéma, c’est au cinéma de se déplacer! », Alain Chabat, président des Toiles enchantées.

Des Films et des mots a le plaisir de s’associer à PriceMinister – Rakuten et aux Toiles Enchantées pour offrir des séances de cinéma aux enfants et adolescents hospitalisés ou handicapés.

En publiant cette mini-interview, PriceMinister – Rakuten s’engage à faire un don de 15€ aux Toiles Enchantées qui offre gratuitement aux enfants et adolescents hospitalisés ou handicapés les films à l’affiche sur grand écran, comme au cinéma.

Voici la petite interview à découvrir :

  • Quel est votre premier souvenir du cinéma ?
    Bambi. Je devais avoir 4 ans environ et je me souviens qu’au moment où le chasseur s’apprête à tuer la mère de Bambi, ma mère à moi s’est précipitée pour me cacher les yeux. Âme sensible s’abstenir!

 

  • Quel est selon vous le meilleur film pour enfants de tous les temps ?
    Alice aux pays des merveilles, pour sa jolie fantaisie, son côté absurde et irrationnel – le propre des rêves ! -, et la curiosité infinie de l’héroïne.

 

  • Une machine à voyager dans les films vient d’être inventée. Vous avez la possibilité de vivre les aventures d’un de vos héros cinématographiques d’enfance, dites nous qui ? (ex : Elliott dans E.T…)
    Mary Poppins. Voler au gré de son parapluie, sauter à l’intérieur d’une aquarelle, gagner une course de chevaux de bois et surtout, faire tenir autant d’objets dans un sac, quelle femme n’en rêverait pas?!

 

  • Dites nous en une phrase pourquoi vous aimez les Toiles Enchantées.
    Parce qu’apporter un peu de rêve dans le quotidien d’un enfant est une vocation merveilleuse à laquelle chacun devrait participer.

 

Pour en savoir plus sur Les Toiles Enchantées, c’est par ici. Et pour faire un don, il suffit de cliquer là !

Et vous, quelles sont vos réponses à ce petit test?

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

Joyeux Ciné-Noël 2013!

LTE_CINE-NOEL-2013_120_RVB_hdPour la 4e année, l’association Les Toiles Enchantées, créée par Alain Chabat et Gisèle Tsobanian, vous propose de participer à l’opération « Joyeux Ciné-Noël ».

Le mercredi 25 décembre, rendez-vous dans la salle de cinéma de votre choix, partout en France, pour vibrer devant la féérique Reine des neiges, vous émouvoir avec Belle et Sébastien, vous laisser emporter par la magie spectaculaire du Hobbit : la désolation de Smaug, vous découvrir une âme d’aventurier en plongeant Sur la terre des dinosaures, ou encore tomber sous le charme des héros de The Lunchbox

Sur chaque place de cinéma achetée, quels que soient le mode paiement (billets classiques achetés aux caisses, cartes prépayées, cartes et pass illimités, chèques cinéma, etc.), le film ou la salle de cinéma, une partie du prix du billet sera reversée aux Toiles Enchantées.

Cela permettra à l’association de financer encore plus de séances de cinéma pour les enfants malades, d’aller dans de nouveaux établissements hospitaliers et de développer et poursuivre ses actions dans une période économiquement difficile.

Une superbe opération qui gagne à être connue. Alors n’hésitez pas à en parler autour de vous!

Et un Joyeux Ciné-Noël à tous!

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS