Lou Andreas-Salomé

Lou Andreas-Salomé, égérie intellectuelle, romancière et psychanalyste, décide d’écrire ses mémoires…
Elle retrace sa jeunesse parmi la communauté allemande de Saint-Pétersbourg, marquée par le vœu de poursuivre une vie intellectuelle et la certitude que le sexe, donc le mariage, place les femmes dans un rôle subordonné. Elle évoque ses relations mouvementées avec Nietzsche et Freud et la passion qui l’a unie à Rilke. Tous ses souvenirs révèlent une vie marquée par le conflit entre autonomie et intimité, et le désir de vivre sa liberté au lieu de seulement la prêcher comme ses confrères…

Pour son premier long métrage, Cordula Kablitz-Post s’attache à mettre en lumière la fascinante Lou Andreas-Salomé, une intellectuelle allemande, figure importante de l’histoire contemporaine pourtant tombée mystérieusement dans l’oubli.

Avant-gardiste éprise de savoir et de liberté, femme de lettres polyglotte, philosophe et psychanalyste, elle fut la muse du poète Rainer Maria Rilke, amie de Nietzsche, disciple de Freud, se joua des conventions et de sa réputation sulfureuse.

La cinéaste livre un portrait de femme moderne, révolutionnaire, qui se dévoile complexe, passionnée, singulière. On regrette toutefois le traitement formel et conformiste de ce biopic pourtant inspiré, et la frustration ressentie à l’égard de son oeuvre tout juste survolée.

Sortie le 31 mai 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

Braquage à l’italienne

Pour Willie, Joe et Al, trois amis octogénaires – ou presque –, la retraite, c’est du passé. Quand ils apprennent que leurs pensions sont parties en fumée, ils décident de passer à l’action. Bousculant tous leurs principes, ils tentent l’impensable : braquer la banque qui les a ruinés !

Après le magique Garden State et le poétique Le Rôle de ma vie, Zach Braff (inénarrable JD de la série Scrubs) nous régale d’une nouvelle comédie irrésistible dont il a le secret.

Au vu de son casting, Braquage à l’ancienne s’avère d’emblée prometteur : l’élégance à l’anglaise de Sir Michael Caine, le charme malicieux de Morgan Freeman et la grogne savoureuse d’Alan Arkin. La complicité des trois protagonistes fonctionnent à merveille dans cette comédie sociale qui dénonce avec mordant le sort réservé aux retraités.

Si le scénario, quoique bien écrit, est plutôt convenu, Zach Braff signe une partition sans réelles fausse note, rythmée et ponctuée de quelques répliques bien senties et de situations cocasses.

Voici une comédie pleine de tendresse aux allures de polar rondement mené, dont on ressort avec le sourire.

Sortie le 3 mai 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

One Kiss

Lorenzo, Blu et Antonio sont lycéens dans une petite ville du Nord de l’Italie. Rejetés par les autres qui les considèrent comme marginaux, ils se lient d’amitié et forment rapidement un trio inséparable. Mais « un baiser » va venir tout bouleverser …

Aborder l’âge complexe et délicat de l’adolescence en y insufflant fantaisie, peps et tendresse est le pari relevé haut la main par Ivan Cotroneo, qui adapte son roman sur grand écran.

One Kiss met en scène un trio truculent, unis par un sens commun de l’anticonformisme. Lorenzo s’invente un monde multicolore dans lequel il est adulé, pour mieux supporter les railleries du lycée ; Blu jongle avec les mots pour s’évader d’un quotidien qui l’ennuie profondément ; Antonio se confie à son frère disparu pour garder la tête hors de l’eau. Trois histoires, trois personnalités, trois destins.

Dessiné en deux parties, le film perd peu à peu ses couleurs acidulées pour adopter une mise en scène plus sombre et mélancolique. La comédie pop et désinvolte, rythmée par les mélodies de Mika ou de Lady Gaga, bascule alors dans le drame à mesure que les chemins s’entrecroisent. Une façon pour le réalisateur d’aborder avec finesse des thèmes difficiles tels que le viol, le suicide, le harcèlement.

« One Kiss est un film sur la fragilité de la jeunesse, les blessures et les joies soudaines, le danger qui se cache derrière une vulgaire insulte. Un film sur l’âge où tout ce qui arrive prend une importance capitale : une non-invitation à une fête, une insulte écrite sur le mur d’une école, les mots inélégants d’un adulte. Une comédie pleine de vie… jusqu’à ce que surviennent les dangers. Un film sur l’amour et sur comment il peut mal tourner. Un film que j’aime à penser romantique au sens fort du romantisme. » explique Ivan Cotroneo.

Servi par trois jeunes acteurs impeccables (Rimau Grillo Ritzberger, Valentina Romani et Leonardo Pazzagli), One Kiss est un film poignant aux allures de journal intime pudique, qui se distingue par sa mise en scène imaginative et ses propos d’une belle intelligence.

Sortie le 26 avril 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS