Jeu concours Belle et Sébastien 3

Les vacances de février approchant à grands pas, faisons la part belle au film familial et à un nouveau jeu concours !

Belle et Sébastien sont de retour dans un ultime opus qui vient clore une trilogie débutée sur grand écran en 2013. Deux ans ont passé depuis leurs dernières aventures. Sébastien (Félix Bossuet) est à l’aube de l’adolescence et Belle est devenue maman de trois adorables chiots. Pierre (Thierry Neuvic) et Angelina (Margaux Chatelier) sont sur le point de se marier et rêvent d’une nouvelle vie, ailleurs… Au grand dam de Sébastien qui refuse de quitter sa montagne. Lorsque Joseph (Clovis Cornillac), l’ancien maître de Belle, resurgit, bien décidé à récupérer sa chienne, Sébastien se retrouve face à une terrible menace. Plus que jamais, il va devoir tout mettre en oeuvre pour protéger son amie et ses petits…

Vous souhaitez tenter votre chance pour remporter 2 places de cinéma*  ou un livre du film (en salles le 14 février prochain) ? Il vous suffit de répondre directement au questionnaire en ligne ICI  avant le dimanche 11 février 2018 à 23h29.

Les gagnants, tirés au sort, seront contactés par mail et recevront leurs lots par voie postale dans les meilleurs délais.

Attention : les réponses en commentaire de l’article ne sont pas enregistrées !

Bonne chance à tous !

*valables en France métropolitaine

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

Jeu concours Festival cinéma Télérama

Le Festival cinéma Télérama vous donne rendez-vous du 24 au 30 janvier 2018 pour voir ou revoir quelques-uns des meilleurs films de 2017 et découvrir plusieurs films en avant-première !

Munis du PASS (disponible dans le magazine Télérama ou sur Télérama.fr), profitez des séances au prix de 3,50€ dans les cinémas partenaires et concoctez-vous un programme 4 étoiles : au « menu », 120 battements par minute de Robin Campillo, Grand prix du dernier Festival de Cannes, Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve, The lost City of Z de James Gray, Barbara de Mathieu Amalric, Le Caire Confidentiel de Tarik Saleh, Patients de Grand corps malade et Mehdi Idir…

A l’occasion de la 21e édition du Festival cinéma Télérama, organisée en partenariat avec BNP Paribas, nous vous proposons un jeu concours* pour tenter de remporter 5 abonnements numériques Télérama de 3 mois avec accès à la plateforme et 10 hors-séries « cinéma » Télérama.

Pour cela, il vous suffit de répondre au questionnaire en ligne ICI avant le 30 janvier 2018 23h59. Les gagnants, tirés au sort, seront contactés par mail dans les meilleurs délais.

Des PASS sont également à gagner sur cinema.bnpparibas et sur welovecinema.fr.

Plus d’informations sur la page Facebook BNP Paribas et sur le site du Festival Télérama.

Bonne chance à tous !

*valable en France métropolitaine

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

Les Aventures de Pinocchio

Gepetto est un menuisier toscan sans le sou. Afin de combler sa solitude, il décide de se fabriquer un pantin de bois, qu’il prénomme Pinocchio. Son ouvrage terminé, pour oublier la faim qui le tenaille, il va se coucher. Dans la nuit glaciale, la fée Turquoise anime la marionnette qui se comporte dès lors comme un petit garçon de chair et de sang, à la grande joie de Gepetto, qui a toujours rêvé d’avoir un fils. Mais Pinocchio se révèle être turbulent. Il fait l’école buissonnière et disparaît bientôt avec un directeur de cirque et son théâtre ambulant de marionnettes. Désespéré, le pauvre Gepetto se lance à sa recherche. Commencent alors des aventures rocambolesques…

Adapté du roman de Carlo Collodi, Les Aventures de Pinocchio a d’abord été réalisé en 1972 par Luigi Comencini sous la forme d’un feuilleton télévisé en six épisodes. Face au succès rencontré par la série, la RAI (chaîne de télévision italienne) demande au cinéaste de réaliser des coupes pour en faire un long métrage de cinéma.

Voici donc la version diffusée sur grand écran en 1975 et tout récemment restaurée. Conte de fée pour petits et grands, récit initiatique par excellence, le film de Comencini émerveille, enthousiasme et bouleverse toujours autant plus de quarante après sa réalisation.

L’intelligence du cinéaste a été de proposer une libre adaptation du livre de Collodi : « La trouvaille essentielle de Pinocchio est d’avoir renversé le rapport entre le pantin et la Fée. Dans [l’œuvre originale], la Fée et le grillon sont les piliers de la morale du pantin qui lui promettent : « Si tu fais ci ou ça et si tu es gentil, tu finiras par devenir un vrai petit garçon, en chair et en os. » Moi, j’ai anticipé et retourné ce rapport : grâce à l’intervention de la Fée aux cheveux bleus, ce pantin devient tout à coup réel, sous réserve cependant que, s’il n’est pas gentil et obéissant, le gamin redeviendra marionnette. Donc, au lieu d’un pantin à qui on promet une récompense pour qu’il se conduise bien, on a un enfant qui est toujours menacé de redevenir pantin. En un sens, le chantage est peut-être plus atroce, mais il est aussi plus évident.

Luigi Comencini propose une lecture réaliste du conte de Collodi, et met en avant la liberté et l’insoumission de Pinocchio plutôt que de faire l’apologie de l’obéissance. L’enfant-marionnette (Andrea Balestri) prend les traits d’un garnement plein d’espièglerie, défiant l’autorité, prenant systématiquement la mauvaise décision et n’écoutant que son envie du moment sans penser aux conséquences ; Gepetto (Nino Manfredi) est un artisan généreux mais sans le sou qui se laisse mener par le bout du nez par son fils ; quant à la fée Turquoise (Gina Lollobrigida), elle apparaît terrible et implacable derrière sa douceur trompeuse.

Malgré la dureté de l’histoire, prétexte au cinéaste à une sorte de reportage social sur l’Italie de l’époque, Comencini séduit par la délicatesse avec laquelle il filme ses personnages, notamment la quête du père et du fils, mise en scène avec une infinie poésie.

Voici un film qui n’a pas fini d’enchanter plusieurs générations de cinéphiles.

Ressortie au cinéma en version restaurée le 20 décembre 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS