Un Jour mon prince

062359-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxIl y a presque cent ans que La Belle au Bois dormant est plongée dans un profond sommeil. Or jusqu’ici, aucun prince n’a réussi à la réveiller d’un baiser. Et le temps presse : si aucun candidat sérieux ne se présente, le royaume des fées risque de disparaître à jamais. La Reine Titiana envoie donc deux fées à Paris, Blondine et Mélusine, avec une mission spéciale : trouver l’homme idéal. Mais nos deux fées, propulsées au XXIème siècle, vont vite se rendre compte que la tâche est plus compliquée qu’elle n’y paraît…

Pour son premier long métrage, Flavia Coste s’inspire du célèbre conte de Perrault pour en faire une comédie contemporaine, féminine et enthousiaste.

Imaginez deux adorables fées au doux accent québecois, aussi curieuses que candides, qui découvrent Paris pour la première fois, en quête du Prince charmant. Imaginez ces deux mêmes fées munies de leur baguette magique évoluer dans un monde dont elles n’ont pas les codes, s’adonner aux joies de la mode, des rencontres, des soirées, au risque d’oublier leur mission. Imaginez enfin que l’une des fées tombe amoureuse et s’enfonce dans le mensonge, que l’autre perde ses pouvoirs et sombre dans l’alcool, que la Belle au Bois dormant doive supporter les baisers du premier badaud venu, que le royaume des fées parte à vau-l’eau, que des affreux jojos soient transformés en crapauds et que les enfants ne croient plus aux contes de fée…

Merveilleusement décalé, fantaisiste à souhait, Un Jour mon prince mêle l’univers onirique de Jacques Demy à l’humour faussement naïf de la troupe des Robins des bois. On y retrouve d’ailleurs Pierre-François Martin-Laval dans le rôle du Corbeau, bras droit secrètement amoureux de la Reine Titiana (Catherine Jacob) en charge de veiller sur les deux adorables fées dissipées (Sarah-Jeanne Labrosse et Mylène Saint-Sauveur).

Charmante et divertissante, voici une fable ô combien sympathique qui mélange les ingrédients traditionnels du conte pour enfant à une généreuse rasade de modernité. De quoi satisfaire petits et grands et prolonger avec humour la féérie de Noël.

Sortie le  janvier  2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

De la neige pour Noël

535046.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxC’est bientôt Noël à Pinchcliffe. Comme tous les habitants, Solan et Ludvig attendent la neige. Hélas, elle ne tombe pas… Leur ami Féodor décide alors de fabriquer un canon à neige ultra-puissant ! Mais lorsque l’ambitieux directeur du journal local s’empare de la machine, Solan et Ludvig doivent prendre les choses en main pour éviter la catastrophe…

Personnages adulés au Norvège depuis plusieurs décennies, Solan, l’oiseau fanfaron, et  Ludvig, le hérisson froussard, font leur grand retour au cinéma, 36 ans après Grand Prix Pignon-sur-Roc qui rencontra un succès public considérable.

Sortis tout droit de l’imagination du dessinateur Kjell Aukrust, Solan et Ludvig, entourés du génial inventeur Féodor Felgen, repartent vers de nouvelles aventures où il est question de bricolage, de luge Spidermax 3000, de météo, de réglisse, de café au goût d’écharpe, de Vivaldi, de lapin blanc… mais aussi de cataclysme, de solidarité, d’amitié et de dépassement de soi.

Drôle, chaleureux et plein de tendresse, De la neige pour Noël est une adorable fable inspirée du folklore norvégien qui fleure bon les contes d’antan et qui émerveillera les tout petits autant qu’il ravira les plus grands.

Un film d’animation à déguster comme un bon chocolat chaud au coin du feu avant d’embarquer pour une ballade en traîneau sous un ciel enneigé !

Sortie le 26 novembre 2014.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS