Parfaites

Qui n’a jamais eu de préjugés méprisants sur la natation synchronisée ? Ridiculisée et ignorée, cette discipline sportive souffre de sa mauvaise réputation. Pourtant, derrière les paillettes et les sourires se cache un sport où se mélange le culte de la beauté et de la performance ainsi que des exigences athlétiques qui dépassent les limites de l’imaginable. Parfaites retrace le parcours émouvant et inspirant de Claudia, Marie-Lou et toute l’équipe nationale canadienne qui les mènera jusqu’aux qualifications olympiques à Rio de Janeiro. Face aux nombreux sacrifices à faire et aux défis à relever, réussiront-elles à concrétiser leur rêve ? Et à quel prix ?

Pour son premier long métrage, Jérémie Battaglia nous offre une plongée inattendue au cœur d’un sport complexe, exclusivement féminin, devenu discipline olympique en 1984, et pourtant bien mal connu.

Une discipline de fer, un entraînement titanesque mêlant musculation, course, endurance, danse, acrobatie, natation, une technique qui se travaille jusqu’à l’excellence, une perfection qui se recherche même dans l’apparence du groupe, supposé être homogène selon les juges des compétions internationales, quitte à effacer les individualités – la corpulence, évidemment fine et longiligne, doit être identique, tout comme la façon d’être maquillée, coiffée… même la teinte de peau devrait être uniforme !

Pendant près de deux ans, la caméra de Battaglia s’est immergée dans le quotidien de ces jeunes femmes, qui témoignent chacune à sa façon de ses rêves, de la flamme qui les anime, de l’espoir des qualifications, du découragement et de l’injustice ressentis quand celles-ci n’ont pas lieu, de la lassitude face à l’absurdité que la natation synchronisée peut représenter parfois, des interrogations sur leurs réelles motivations ou sur leur avenir une fois l’âge « limite » franchi, puis du retour de cette fameuse petite flamme qui brûle et fait envoler tous les doutes.

Ces danseuses-nageuses se révèlent touchantes par leur sincérité, admirables par leur courage, leur abnégation et leur détermination à se démarquer par leur différence.  Portées par une belle amitié, une solidarité à toute épreuve, elles affrontent toute cette folie liée à la quête de la perfection, technique et esthétique, qui peut virer à l’obsession destructrice. Il n’y a qu’à se remémorer cette scène saisissante où chaque nageuse énumère le nombre de blessures, fractures, entorses, commotions cérébrales, ou « simples tendinites » endurées au cours de leur carrière professionnelle.

Des personnalités attachantes sublimées par l’oeil du photographe (métier qu’exerce également Battaglia), des plans soignés, des cadres pensés, une mise en scène sobre et élégante, ponctuée par des effets d’ombre et de lumière qui viennent accentuer le récit passionnant et terrifiant… Parfaites est un documentaire de « haut niveau ».

Sortie le 5 avril 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

Et les Mistrals gagnants

513860.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxAmbre, Camille, Charles, Imad et Tugdual ont entre six et neuf ans. Ils vivent dans l’instant. Avec humour et surtout l’énergie optimiste de l’enfance, ils nous prennent par la main, nous entraînent dans leur monde et nous font partager leurs jeux, leurs joies, leurs rires, leurs rêves, leur maladie. Avec beaucoup de sérénité et d’amour, ces cinq petits bouts d’Homme nous montrent le chemin du bonheur. Un film à hauteur d’enfant, sur la vie tout simplement.

Et les mistrals gagnants, premier long métrage d’Anne-Dauphine Julliand, s’intéresse à un sujet ô combien délicat sur l’enfance, la maladie et le bonheur. Réduisant les prises de vue à une seule caméra, la cinéaste choisit un point de vue unique, celui des enfants, dont la parole spontanée et pourtant avisée surprend autant qu’elle émerveille.

Voici cinq histoires différentes, cinq personnalités hautes en couleur, toutes passionnées, courageuses et rieuses, qui témoignent avec une connaissance quasi-experte de leur maladie et philosophent avec une rare sagesse sur l’importance de l’instant présent.

Très vite, le documentaire se focalise sur l’enfance et fait la part belle à l’insouciance, teintée d’une lucidité saisissante. Nous voici en pleine course dans les couloirs de l’hôpital, dansant comme des fous dans la chambre pour redonner le sourire aux copains, absorbé par les paroles du médecin expliquant le procédé d’une greffe de rein, en train de tricher allègrement au « Uno », prête à entrer en scène, concentrée et toute pomponnée, fasciné par l’éclosion d’une double tulipe, pédalant avec la frénésie d’un maillot jaune sur son vélo, ou caressant, appliqué, les touches du piano.

En arrière-plan, les parents, dignes et généreux, qui ont compris la nécessité de laisser s’épanouir leurs petits, et le personnel soignant, présent sans être intrusif, pédagogue et réconfortant.

Evidemment, on ne peut contenir quelques larmes, mais l’on ressort de ce cet hymne à la vie le sourire au cœur.

Sortie le 1er février 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

Jeu concours Paris Story

8« La ville Lumière, la ville de l’amour, une de plus belles cités du monde, une muse qui a inspiré les plus grands artistes […] Nous allons vous raconter l’histoire secrète et fascinante d’une ville qui a su résister aux outrages du temps et des hommes pour devenir l’une des plus grandes capitales occidentales. »

Une ambiance feutrée, des fauteuils confortables, la voix suave de Jean Réno et des images d’une qualité saisissante… le voyage dans le temps peut commencer. En moins d’une heure, les plus célèbres monuments de la capitale se parent de leurs plus beaux atours pour révéler leurs secrets, conter quelques anecdotes insolites ou même offrir des images de lieux habituellement interdits à la visite du grand public.

Le Musée du Louvre, la Sainte-Chapelle, Notre-Dame de Paris, la Tour Eiffel, l’Opéra Garnier… dévoilent leur histoire, portée par la mise en scène de Laurent Menec, producteur de l’émission « Secrets d’histoire ». Sublimée par les prises de vue de Yann Arthus Bertrand, Paris, magique et envoûtante, se raconte…

Paris Story propose ainsi de (re)découvrir, en 50 minutes, l’essentiel de l’histoire de Paris. Voilà de quoi ravir petits et grands, novices et amateurs d’histoires en tout genre sur la Ville Lumière.

Vous souhaitez tentés l’expérience? Nous mettons en jeu 10 x 2 places pour partir à la découverte de Paris Story ! Il vous suffit de remplir le formulaire en ligne ici avant le 13 février 2017 minuit.

Les gagnants, tirés au sort, seront contactés par mail.

Et pour tout savoir sur l’actualité et les nouveautés, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter de Paris Story !

Bonne chance à tous!

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS