Five

335908.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxxCinq amis d’enfance rêvent depuis toujours d’habiter en colocation. Lorsque l’occasion d’emménager ensemble se présente, Julia, Vadim, Nestor et Timothée n’hésitent pas une seule seconde, surtout quand Samuel se propose de payer la moitié du loyer ! A peine installés, Samuel se retrouve sur la paille mais décide de ne rien dire aux autres et d’assumer sa part en se mettant à vendre de l’herbe. Mais n’est pas dealer qui veut et quand tout dégénère, Samuel n’a d’autres choix que de se tourner vers la seule famille qu’il lui reste : ses amis.

Imaginez une bande de potes, plus tout à fait ados, pas encore adultes, partageant leur quotidien pour le meilleur et pour le pire. Entre les petites cachoteries des uns et les mensonges aux conséquences invraisemblables des autres, entre les histoires d’un soir et les histoires d’amour, entre les coups de gueule et les fous rire, entre la jeunesse insouciante et les responsabilités à endosser, Five séduit par son dynamisme, son humour tonitruant, son scénario rocambolesque.

Devant la caméra bienveillante d’Igor Gotesman, les acteurs – dont Pierre Niney et François Civil, la révélation du film – s’en donnent à coeur joie dans ce « Friends » à la française. Les répliques fusent, les situations inattendues s’enchaînent – la scène du duo Fanny Ardant / Pascal Demolon est irrésistible -, le rythme bat sans discontinu et le plaisir de jouer de ce quintette peu commun est communicatif.

Voici une comédie générationelle (le public ciblé a moins de 30ans) aussi décomplexée que sympathique, dont l’ambition parfaitement assumée est de divertir. Pari réussi.

Sortie le 30 mars 2016.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

Les Petits princes ++

21003624_20130506154807048_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxJB, jeune prodige de 16 ans, est le dernier à intégrer le centre de formation où évoluent les plus grands espoirs du ballon rond. Entre l’amitié, la compétition, les rivalités et son attirance pour Lila, une jeune fille passionnée de street art, JB va devoir se battre malgré le lourd secret qui pourrait l’empêcher d’atteindre son rêve.

Premier film de Vianney Lebasque, Les Petits princes racontent l’histoire d’une passion dévorante, celle d’un jeune footballeur qui, à l’âge où tous les espoirs sont permis, va devoir faire un choix entre vivre son rêve au péril de sa vie ou préférer la raison au risque de nourrir un grand regret. Un sujet universel qui parlera à tous ceux qui cultivent une passion, qu’il s’agisse de sport ou d’univers artistique.

Servie par de jeunes acteurs talentueux qui montrent déjà une belle maturité de jeu (dont le formidable Paul Bartel, tout en intériorité), cette comédie dramatique révèle une mise en scène subtile – malgré quelques ellipses maladroites – doublée d’une belle énergie.

Filmé en filigrane, le milieu footballistique dévoile ses talents en devenir, des gamins remplis de rêves, animés par une passion commune, soutenus par des encadrants qui revêtent une autorité paternelle touchante. Des personnages attachants qui prennent le visage d’un blondinet taciturne confronté à un dilemme des plus cruels, d’une petite teigne dont la tchatche masque un terrible complexe d’infériorité vis à vis de son aîné, star d’une grande équipe de foot, d’un séducteur à l’esprit fin plein de sagesse…

Rivalité, amitié, solidarité, égo, racisme, premières amoures, relations familiales, dépassement de soi sont autant de thèmes abordés par ce premier film ambitieux et fortement prometteur.

A découvrir au plus vite!

Sortie le 26 juin 2013.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS