Le château de verre

Jeannette Walls, chroniqueuse mondaine à New-York, a tout pour réussir et personne ne peut imaginer quelle fut son enfance. Élevée par un père charismatique, inventeur loufoque qui promet à ses enfants de leur construire un château de verre mais qui reste hanté par ses propres démons, et une mère artiste fantasque et irresponsable, elle a dû, depuis son plus jeune âge, prendre en charge ses frères et sœurs pour permettre à sa famille dysfonctionnelle de ne pas se perdre totalement. Sillonnant le pays, poursuivis par les créanciers, et refusant de scolariser leurs enfants, les Walls ont tout de même vécu une vie empreinte de poésie et de rêve, qui a laissé des marques indélébiles mais qui a créé des liens impossibles à renier.

« Pourquoi passer l’après-midi à préparer un repas qui sera avalé en une heure, quand dans le même temps, je pourrais peindre un tableau qui durera toujours ? » demande la mère, plus soucieuse de donner libre cours à son inspiration créative que de prendre soin de ses enfants.

Adapté du récit autobiographique de Jeannette Walls, Le château de verre brosse le portrait d’une famille marginale qui a pour credo l’anticonformisme. Destin Daniel Cretton (States of Grace) porte ainsi sur grand écran l’enfance chaotique de l’héroïne et de sa fratrie et ponctue son récit de multiples flash-back, convoquant les souvenirs houleux d’une jeune femme devenue rigide.

Les déménagements improvisés en pleine nuit à chaque fois que le père perdait son nouveau job, les maisons insalubres, les nuits à la belle étoiles au milieu des parcs nationaux peuplés d’animaux sauvages, la privation quotidienne, l’apprentissage « à la dure », la faim qui se faisait sentir plusieurs jours durant, les vaines promesses, l’instabilité permanente, l’alcool ravageur, mais aussi, l’imagination débridée, les échanges intellectuels passionnants, les histoires abracadabrantes racontées avec une infinie tendresse, les moments de complicité privilégiés, les étoiles offertes pour Noël… Le récit – qui s’apparente à un conte initiatique – suit l’évolution d’une enfant dans son rapport à son père, de l’admiration à la colère jusqu’au pardon, évitant subtilement l’écueil du règlement de compte.

Si l’on est rapidement happé par cette histoire peu ordinaire, qui émeut autant qu’elle questionne, la narration finit par traîner en longueur et devient même insipide. Dommage. Un tel sujet aurait mérité une écriture plus pêchue, une mise en scène plus imaginative, à l’image de ses protagonistes singuliers et excentriques.

Sortie le 27 septembre 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

SND présente sa programmation 2012

Le 6 mars dernier, la Société Nouvelle de Distribution (SND), filiale du groupe M6, présentait sa programmation – ou « line up » – 2012 particulièrement alléchante.
Pour vous mettre l’eau à la bouche, Des films et des mots vous propose une petite sélection des films les plus attendus :

Sans issue (de Mabrouk El Mechri ; avec Bruce Willis, Sigourney Weaver, Henry Cavill, Roschdy Zem). Sortie prévue le 02 mai 2012.
Will Shaw part pour l’Espagne rejoindre sa famille en vacances, mais les retrouvailles sont de courte durée : après s’être absenté quelques instants, il retrouve le bateau familial vide et ses proches volatilisés. Will découvre alors que son père est en réalité un agent dela CIAimpliqué dans la disparition de documents importants. Sa famille prise en otage par une organisation nébuleuse, Will est entraîné dans une course contre la montre pour retrouver ces mystérieux documents et sauver ses proches.

Arrête de pleurer Pénélope (de et avec Juliette Arnaud, Corinne Puget, et avec Christine Anglio). Sortie prévue le 06 juin 2012.
Chloé, Léonie et Pénélope, trois amies d’adolescence qui se sont perdues de vue depuis une dizaine d’années, se retrouvent chez le notaire de la tante de Chloé chez qui elles avaient l’habitude de passer leurs vacances d’été. Surprise, celle-ci leur a légué sa maison à toutes les trois ! Vient alors le temps des souvenirs, bons et moins bons : entre les soucis de Pénélope, les caractères trempés des trois filles et la complicité qui les unit, Chloé, Léonie et Pénélope s’apprêtent à passer un week-end entre copines complètement déjanté..

Paris-Manatthan (de Sophie Lellouche, avec Alice Taglioni, Patrick Bruel). Sortie prévue le 18 juillet 2012

Seeking a Friend for the End of the World* (de Lorene Scafaria, avec Steve Carell, Keira Knightley). Sortie prévue le 08 août 2012.
Dans un futur proche, l’Humanité se prépare à la fin du monde alors qu’un astéroïde se dirige tout droit versla Terre. Dodgese retrouve seul après que sa femme l’a quitté, totalement paniquée par la situation. Il décide alors de partir à la recherche de son amour de jeunesse, accompagné de Penny, sa voisine de palier.

The Secret (de Pascal Laugier, avec Jessica Biel). Sortie prévue le 12 septembre 2012.
Cold Rock, petite ville minière isolée des Etats-Unis. De nombreux enfants ont disparu sans laisser de traces au fil des années. Chaque habitant semble avoir sa théorie sur le sujet mais pour Julia, le médecin dans cette ville sinistrée, ce ne sont que des légendes urbaines. Une nuit, son fils de 6 ans est enlevé sous ses yeux par un individu mystérieux. Elle se lance à sa poursuite sachant que si elle le perd de vue, elle ne reverra jamais son enfant.

Twilight – Chapitre 5 : Révélation 2e partie (de Bill Condon, avec Robert Pattinson, Kristen Stewart, Taylor Lautner). Sortie prévue le 14 novembre 2012.
Ultime chapitre qui clôt la saga événement de Stéphanie Meyer. Désormais parents d’une petite fille, Edward et Bella devront faire face à leurs ennemis pour protéger leur enfant, menacée par la famille Volturi.

The Raid (de Gareth Evans, avec Doni Alamsyah, Iko Uwais, Ruhian). Sortie non précisée.
Membre d’une unité de policiers d’élite, Rama débarque au pied d’un immeuble délabré. Sa mission : capturer le baron de la drogue – un certain Tama – dont c’est le QG. Il s’agit d’un quartier ultra-dangereux où pas un seul policier ne s’est encore aventuré et l’immeuble est devenu un repaire de tueurs, de violeurs et de cambrioleurs en tous genres, bien conscients qu’ils n’y seront jamais inquiétés…

The Impossible (de Juan Antonio Bayona, avec Ewan McGregor, Naomi Watts). Sortie non précisée.
Le réalisateur de L’Orphelinat signe un film bouleversant et éprouvant adapté du tsunami qui a frappé l’Indonésie en décembre 2004.

Action, suspense, aventure et émotions en tout genre… De quoi nous régaler dans nos salles obscures !

* titre non arrêté

NB : Les dates de sortie des films ne sont pas définitives.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS