Jeu concours Sous les jupes des filles

446077.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxParis. 28 premiers jours du printemps. 11 femmes.
Mères de famille, femmes d’affaires, copines, maîtresses ou épouses…
Toutes représentent une facette de la femme d’aujourd’hui : Complexes, joyeuses, complexées, explosives, insolentes, surprenantes… Bref, un être paradoxal, totalement déboussolé, définitivement vivant, FEMMES tout simplement !

Pour son premier long métrage en qualité de réalisatrice, Audrey Dana s’offre un casting faramineux : Isabelle Adjani, Vanessa Paradis, Sylvie Testud, Audrey Fleurot, Alice Taglioni… des grands noms du cinéma français qui se partagent l’affiche d’un film féminin, enthousiasmant et plein de promesses !

Envie de découvrir cette comédie de chic et de choc? En partenariat avec Myskreen et Cinétrafic, Des Films et des Mots met en jeu 10 x 2 places de cinéma. Pour tenter votre chance, il vous suffit de répondre au formulaire en ligne avant le 4 juin 2014 minuit. Attention : pas plus d’une participation par personne !

Les gagnants seront tirés au sort puis contactés par mail et recevront leur lot de la part de Cinétrafic.

Bonne chance à tous (et à toutes) !

Bande annonce « Sous les jupes des filles

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

R.I.F. (Recherches dans l’intérêt des familles)

Stéphane Monnereau, capitaine de police à la PJ parisienne, décide de partir quelques jours en vacances avec femme et enfant pour donner un nouveau souffle à son couple. Mais sur la route, la voiture tombe en panne. Le temps de trouver de l’aide, et Valérie, son épouse, disparaît. S’agit-il d’une fuite ou d’un enlèvement ? Pour Monnereau, aucun doute possible. Déterminé à retrouver sa femme au plus vite, il va pouvoir compter dans un premier temps sur l’aide de Bertrand Barthélémy, un gendarme à l’esprit pragmatique. Mais peu à peu, les soupçons vont se porter sur Monnereau. Celui-ci prend alors la fuite avec son fils, résolu à poursuivre l’enquête par lui-même. Il faut faire vite car plus le temps passe, plus les chances de retrouver Valérie s’amenuisent.

Après une première tentative dans le genre policier musclé (Contre-enquête), Franck Mancuso récidive en s’intéressant cette fois-ci aux « disparitions  inquiétantes de personnes ». Hélas, le film peine à trouver son rythme et l’action ne décolle jamais (hormis la course poursuite sur le quai de la gare qui doit durer en tout et pour tout 3 minutes). Par souci de réalisme, le réalisateur se perd dans des scènes bien trop longues et livre une intrigue rapidement prévisible, sans réel suspense. Malgré un duo d’acteurs impeccables (Yvan Attal dans le rôle du flic en cavale et Pascal Elbé dans celui du gendarme méthodique), R.I.F. passe à côté de son sujet et pèche par une mise en scène plate et trop bruyante.

Le film aurait gagné en efficacité avec un scénario mieux ciselé, des personnages plus dessinés, une mise en scène maîtrisée (car la qualité d’images laisse à désirer avec des contre jours hasardeux et des plans « caméra à l’épaule » pas toujours justifiés).

Dommage, le sujet semblait prometteur et méritait vraiment que l’on s’y intéresse.

Sortie le 31 août 2011.

Bande annonce

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS