Un Jour mon prince

062359-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxIl y a presque cent ans que La Belle au Bois dormant est plongée dans un profond sommeil. Or jusqu’ici, aucun prince n’a réussi à la réveiller d’un baiser. Et le temps presse : si aucun candidat sérieux ne se présente, le royaume des fées risque de disparaître à jamais. La Reine Titiana envoie donc deux fées à Paris, Blondine et Mélusine, avec une mission spéciale : trouver l’homme idéal. Mais nos deux fées, propulsées au XXIème siècle, vont vite se rendre compte que la tâche est plus compliquée qu’elle n’y paraît…

Pour son premier long métrage, Flavia Coste s’inspire du célèbre conte de Perrault pour en faire une comédie contemporaine, féminine et enthousiaste.

Imaginez deux adorables fées au doux accent québecois, aussi curieuses que candides, qui découvrent Paris pour la première fois, en quête du Prince charmant. Imaginez ces deux mêmes fées munies de leur baguette magique évoluer dans un monde dont elles n’ont pas les codes, s’adonner aux joies de la mode, des rencontres, des soirées, au risque d’oublier leur mission. Imaginez enfin que l’une des fées tombe amoureuse et s’enfonce dans le mensonge, que l’autre perde ses pouvoirs et sombre dans l’alcool, que la Belle au Bois dormant doive supporter les baisers du premier badaud venu, que le royaume des fées parte à vau-l’eau, que des affreux jojos soient transformés en crapauds et que les enfants ne croient plus aux contes de fée…

Merveilleusement décalé, fantaisiste à souhait, Un Jour mon prince mêle l’univers onirique de Jacques Demy à l’humour faussement naïf de la troupe des Robins des bois. On y retrouve d’ailleurs Pierre-François Martin-Laval dans le rôle du Corbeau, bras droit secrètement amoureux de la Reine Titiana (Catherine Jacob) en charge de veiller sur les deux adorables fées dissipées (Sarah-Jeanne Labrosse et Mylène Saint-Sauveur).

Charmante et divertissante, voici une fable ô combien sympathique qui mélange les ingrédients traditionnels du conte pour enfant à une généreuse rasade de modernité. De quoi satisfaire petits et grands et prolonger avec humour la féérie de Noël.

Sortie le  janvier  2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

La Foire du Trône fête ses 50 ans avec Les Toiles enchantées

image018

Le vendredi 29 mars 2013, la Foire du Trône soufflera ses 50 bougies. A cette occasion, la plus grande fête foraine d’Europe a décidé de reverser l’intégralité de ses recette à l’association Les Toiles enchantées.

Présidée par Alain Chabat et soutenue par de nombreux parrains du monde du cinéma, l’association oeuvre depuis 16 ans en faveur des enfants hospitalisés, en leur permettant de découvrir les films à l’affiche au sein des établissements hospitaliers.

L’entrée à 25€ donne accès à l’ensemble des manèges et attractions (hors stands de jeux et de restauration) de la pelouse de Reuilly et à bien d’autres surprises en présence de nombreuses stars – dont Thomas Dutronc qui donnera un concert d’exception au cœur des 300 manèges et attractions .

Une façon bien festive de soutenir les multiples projets des Toiles Enchantées, tel s’équiper de projecteurs numériques 3D, financer toujours plus de projections dans les hôpitaux dont les demandes sont en progression constante, monter une troisième équipe de projection…

Attention : ces billets sont en nombre limités. A réserver d’urgence sur les sites de La Fnac, Tickenet ou Carrefour puis à échanger de 17h à 21h le vendredi 29 mars à l’entrée de la Foire du Trône (côté Porte Dorée).

Happy birthday La Foire du Trône… et longue vie aux Toiles enchantées!

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS