Tour de France

295963-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxFar’Hook est un jeune rappeur de 20 ans. Suite à un règlement de compte, il est obligé de quitter Paris pour quelques temps. Son producteur, Bilal, lui propose alors de prendre sa place et d’accompagner son père Serge faire le tour des ports de France sur les traces du peintre Joseph Vernet. Malgré le choc des générations et des cultures, une amitié improbable va se nouer entre ce rappeur plein de promesses et ce maçon du Nord de la France au cours d’un périple qui les mènera à Marseille pour un concert final, celui de la réconciliation.

Le sujet aurait pu être casse-gueule, le choix des acteurs bancal, le scénario mainte fois ressassé… et pourtant, Rachid Djaïdani surprend, séduit et convainc par l’intelligence de son propos.

Depardieu déploie un jeu tout en générosité face au jeune Sadek, à l’interprétation saisissante. Le « monstre sacré » du cinéma se fait agneau, bienveillant, discret. Le voici ouvrier esseulé, passionné d’art et raciste. Face à lui, un autre passionné – sa passion à lui est celle des mots -, un autre déçu, un autre écorché. Une rencontre « musclée », des conversations animées, des regards qui se croisent, le dialogue qui se noue, et une complicité naissante teintée de peinture, de poésie et d’écoute.

La réussite de ce Tour de France repose beaucoup sur ce duo épatant, délicat jusque dans leurs coups d’éclat, sincère dans la moindre émotion exprimée, qui manie le verbe avec virtuosité.

Un film pertinent et optimiste sur  le vivre-ensemble dont on ressort le coeur sourire.

Sortie le 16 novembre 2016.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

Jeu concours Tour de France

295963-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxFar’Hook est un jeune rappeur de 20 ans. Suite à un règlement de compte, il est obligé de quitter Paris pour quelques temps. Son producteur, Bilal, lui propose alors de prendre sa place et d’accompagner son père Serge faire le tour des ports de France, sur les traces du peintre Joseph Vernet. Malgré le choc des générations et des cultures, une amitié improbable va se nouer entre ce rappeur plein de promesses et ce maçon du Nord de la France au cours d’un périple qui les mènera à Marseille pour un concert final, celui de la réconciliation.

Depardieu, Sadek, la peinture, le rap, la poésie, les bons mots, des conversations colorées, des regards qui se croisent, une amitié naissante… et un film intelligent, dont on ressort le coeur sourire.

Vous souhaitez découvrir Tour de France* de Rachid Djaïdani ? Des Films et des Mots met en jeu 5 x 2 places de cinéma **. Pour tentez votre chance, il suffit de répondre au questionnaire en ligne ici avant le 18 novembre 2016. Les gagnants, tirés au sort, seront contactés par mail et recevront leur lot par voie postale dans les meilleurs délais.

Bonne chance à tous!

*en salles le 16 novembre 2016.

** valables en France métropolitaine

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS

38e Festival du film américain de Deauville : le Palmarès

Dimanche 9 septembre, le rideau est retombé sur la 38e édition du Festival du film américain de Deauville.

Une édition dont le jury, présidé cette année par Sandrine Bonnaire, a couronné Les Bêtes du sud sauvage, de Benh Zeitlin ; l’histoire d’une fillette de six ans, qui vit dans le bayou avec son père. Brusquement, la nature s’emballe, la température monte, les glaciers fondent, libérant une armée d’aurochs. Avec la montée des eaux, l’irruption des aurochs et la santé de son père qui décline, la fillette décide de partir à la recherche de sa mère disparue.

La bande annonce est à découvrir ici (sortie en salle prévue le 12 décembre prochain) :

 

 

Le Palmarès au complet :

Grand Prix : Les Bêtes du sud sauvage, de Benh Zeitlin

Prix du Jury : Una Noche, de Lucy Mulloy

Prix de la critique internationale : The We and the I, de Michel Gondry

Prix de la révélation Cartier (présidé par Frédéric Beigbeder) : Les Bêtes du sud sauvage, de Benh Zeitlin

Prix Michel D’Ornano : Rengaine, de Rachid Djaïdani

Pour plus de détails, rendez-vous sur le site du Festival : www.festival-deauville.com

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Twitter
  • RSS