Ted ++

 À 8 ans, le petit John Bennett fit le voeu que son ours en peluche de Noël s’anime et devienne son meilleur ami pour la vie, et il vit son voeu exaucé.

Presque 30 ans plus tard, l’histoire n’a plus vraiment les allures d’un conte de Noël. L’omniprésence de Ted aux côtés de John pèse lourdement sur sa relation amoureuse avec Lori. Bien que patiente, Lori voit en cette amitié exclusive, consistant principalement à boire des bières et fumer de l’herbe devant des programmes télé plus ringards les uns que les autres, un handicap pour John qui le confine à l’enfance, l’empêche de réussir professionnellement et de réellement s’investir dans leur couple. Déchiré entre son amour pour Lori et sa loyauté envers Ted, John lutte pour devenir enfin un homme, un vrai !

Un gentil garçon qui refuse de sortir de l’adolescence, une peluche facétieuse un poil soupe au lait, qui boit-qui fume-qui jure-qui couche, des « potes du tonnerre » qui idolâtrent Flash Gordon, quand bien même ce dernier soit devenu une relique has been, une galerie de personnages névrosés, parfois paumés, souvent tarés voire carrément débile, des répliques qui vous asticotent sévèrement les zygomatiques, une rythmique savamment orchestrée entre cascades, course poursuite, castagne, scènes d’orgie et séquences émotions, des guest stars qui jouent le jeu, des références multiples aux années 80 et un humour qui fait mouche… Bienvenue dans l’univers complètement barré et génialement inconvenant de Seth MacFarlane.

Pour son premier long métrage, le père de la série TV « Les Griffin » s’intéresse au passage à l’âge adulte et aux renoncements que cela implique et réussit le pari haut la main de faire de Ted une comédie délirante au ton délicieusement irrévérencieux.

Un conte pour adulte complètement improbable, et qui s’annonce pourtant comme déjà culte…

 

Sortie le 10 octobre 2012.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des jeunes spectateurs.

 

Bande annonce

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

Mettre un commentaire