The Big short : le casse du siècle

imageWall Street. 2005. Profitant de l’aveuglement généralisé des grosses banques, des médias et du gouvernement, quatre outsiders anticipent l’explosion de la bulle financière et mettent au point… le casse du siècle ! Michael Burry, Mark Baum, Jared Vennett et Ben Rickert : des personnages visionnaires et hors du commun qui vont parier contre les banques … et tenter de rafler la mise !

CDO, CDS, swaps, ABS, courtage, spéculation, bulle immobilière, subprimes… Ces termes vous semblent incompréhensibles ? Le film d’Adam McKay l’est tout autant.

Adapté du best-seller homonyme de Michael Lewis, The Big Short : Inside thé Doomsday Machine tente d’expliquer l’accumulation de la bulle immobilière et des crédits dans les années 2000 ayant conduit à la crise de 2008.

Malgré un casting quatre étoiles (Ryan Gosling, Christian Bale, Steve Carell, Brad Pitt), une bonne dose d’humour aux accents cyniques et une certaine volonté de vulgariser l’univers complexe des banques, le film reste bien trop alambiqué pour le spectateur lambda, peu familier de tout ce jargon obscur. Frustrant.

Sortie le 23 décembre 2015.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

1 commentaire sur “The Big short : le casse du siècle”

  1. Fabien dit :

    En fait, ce n’est pas tant que c’est incompréhensible (même si je n’ai pas tout retenu, j’ai plus ou moins compris les idées), mais c’est trop… prévisible dans le fond et la forme. Le casting est bon, quoique Christian Bale a été surestimé, pour le coup (je lui préfère Gosling), mais c’est ennuyeux à mourir.
    A oublier pour moi !

Mettre un commentaire