The Unthinkable

Alors que la Suède subit une attaque mystérieuse supposée terroriste, Alex est forcé de retourner dans son village natal à la mort de sa mère. Il y retrouve Anna, son amour de jeunesse, ainsi que Bjorn, son père qu’il n’a plus vu depuis plusieurs années. Ensemble, ils devront renouer les liens brisés afin de survivre dans un pays plongé dans le chaos… en attendant le prochain assaut.

Primé au Festival du film fantastique de Gérardmer 2019, The Unthinkable est le premier long métrage du suédois Victor Danell, issu du collectif d’artistes Crazy Pictures. Audacieux, le réalisateur met en scène un film catastrophe par le prisme de la sphère intime. Visuellement impeccable (la réalisation est maîtrisée, la photographie soignée), le films pèche malheureusement d’un excès d’ambition, oubliant tout bonnement le traitement scénaristique.
Construit sur deux époques qui se répondent par flash backs, ce film d’action aux accents de science fiction se focalise sur le personnage d’Alex, devenu un musicien célèbre après avoir grandi dans un foyer dysfonctionnel. Le début du film se déroule autour du gamin qui, devenu adulte, est rappelé par son passé et va devoir son confronter à son père. Du moins est-ce ce que laisse présager cette première partie du film. Il n’en est finalement rien.
Ce retour sur les lieux de son enfance n’est qu’un prétexte scénaristique qui n’apporte rien à l’intrigue. La relation du père et du fils reste superficielle et l’on bascule alors dans cette histoire d’attaque terroriste incompréhensible et incohérente au possible. Les personnages manquent de consistance, les scènes s’enchaînent avec maladresse, les événements apocalyptiques qui se profilent nous laisse sur notre faim.
Voici un film hélas brouillon, bancal et mal amené, qui, faute d’un scénario solide, nous plonge dans la confusion la plus totale et dans un ennui certain. 

En VOD depuis le 28 mars 2019.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

Mettre un commentaire