This is not a love story

208022.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxGreg est un lycéen introverti, adepte de l’autodérision, qui compte bien finir son année de Terminale le plus discrètement possible. Il passe la plupart de son temps avec son seul ami, Earl, à refaire ses propres versions de grands films classiques. Mais sa volonté de passer inaperçu est mise à mal lorsque sa mère le force à revoir Rachel, une ancienne amie de maternelle atteinte de leucémie.

Anticonformiste, truculent, d’une gravité légère et d’une tendresse aux accents loufoques… This is not a love story est bien plus qu’une histoire d’amour.

Adapté du roman Me and Earl and the Dying girl de Jesse Andrews (co-scénariste du film), le film d’Alfonso Gomez-Rejon se révèle être un brillant contrepied aux traditionnelles bluettes adolescentes. Il souffle sur cette tragi-comédie une brise de fantaisie, un vent de nostalgie, une douce bise qui devient parfois bourrasque. Dans ce clair-obscur tout en subtilité, les dialogues sont ciselés, le sarcasme se pare de pudeur, les émotions s’expriment par la créativité et le romantisme se délie de toute mièvrerie.

Doublement primé au Festival de Sundance 2015, This is not a love story nous rappelle comme on aime les anti-héros marginaux, les histoires sur la magie des rencontres rythmée par une poésie délicate, sur des personnages bienveillants qui nous accueillent dans leur univers débordant d’imagination, et sur les rêves pleins d’amour et d’espoir.

Un film qui fait du bien.

Sortie le 18 novembre 2015.

Précisions : voici la liste des salles en France où le film est programmé :

Paris : Publicis

Lille Majestic

Strasbourg : Saint Ex

Nancy : St Sébastien

Nantes: Katorza

Angers : 400 Coups

Lyon  : Coemedia

Toulouse : Utopia

Bordeaux : Utopia

Aix-en-Provence: Mazarin

Montpellier : Capitole

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

1 commentaire sur “This is not a love story”

  1. Très beau film et une fin inoubliable

Mettre un commentaire