Un Sac de billes

285393.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxDans la France occupée, Maurice et Joseph, deux jeunes frères juifs livrés à eux-mêmes, font preuve d’une incroyable dose de malice, de courage et d’ingéniosité pour échapper à l’invasion ennemie et tenter de réunir leur famille à nouveau.

Après Jappeloup et Belle et Sébastien, l’aventure continue, le québecois Christian Duguay adapte le roman à la tonalité autobiographique de Joseph Joffro, Un sac de billes, porté une première fois à l’écran par Jacques Doillon en 1975.

A travers une mise en scène lumineuse, Duguay place sa caméra à hauteur d’enfants pour conter l’étonnant périple de ces deux frères inséparables, solidaires et intrépides, qui tentent de survivre malgré les dangers de chaque instant et l’insoutenable réalité.

Émouvante et pleine d’espoir, cette histoire de fratrie et de bravoure convainc grâce à l’interprétation complice et éloquente des jeunes Baptyste Fleurial et Dorian Le Clech, à la photographie pleine de poésie de Christophe Graillot et à la musique, sobre et délicate, d’Armand Amar.

Si hélas, l’aspect mélodramatique est bien trop présent – le sujet est suffisamment poignant pour ne pas tomber dans l’écueil du pathos – et que quelques longueurs viennent alourdir le rythme du film, Un Sac de billes reste un film touchant aux personnages attachants.

En salles le 18 janvier 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article rédigé par : Laetitia
  • Twitter
  • RSS

1 commentaire sur “Un Sac de billes”

  1. Kathy dit :

    Salut ! Ce film, qui est tout simplement magnifique, est fidèle au roman. De plus, la mise en scène est réussie, les paysages sont beaux et les acteurs sont au top, particulièrement les deux garçons.

Mettre un commentaire